JAZZBOY

MAISON DE DISQUE
ORIGINAIRE DE
Paris
CONTACT BOOKING
alix@pedrobooking.fr

Depuis sa première apparition hallucinée sur internet en 2017, le compositeur et producteur Jazzboy brouille les pistes de façon insolente.

Début 2018, il part donner son premier concert dans un « art space » illégal à New York, où il déclame les rimes étranges de son single «Jesus Jazz » couvert de faux sang et dansant frénétiquement devant une foule stupéfaite et conquise.

S’en suivent alors des allers-retours incessants entre Paris et NYC.

Son tube fougueux « Harlem », dont le clip a été tourné dans le bronx – sorte d’hommage à Spike Lee sous LSD – sonne comme une déclaration d’amour sincère et enfantine à une ville qui l’aura finalement vu naître sur scène.

Radical, obsédé par l’idée d’un art total, il passe librement d’un médium à l’autre pour écrire son propre jazz.

Ses clips, tournés autour du globe s’apparentent à de véritables réalisations cinématographiques où se succèdent des scénarii aux ambiances tantôt arty, tantôt mélancoliques. Quant aux soirées « Jazzodrome » qu’il organise lui-même à Paris, psychédéliques et théâtrales, elles mêlent habilement performance punk, installations DIY et club culture.

Mais c’est dans son studio, rempli de machines cabossées et d’écrans tout droit sortis de Matrix, qu’il invente cette musique nouvelle et addictive, à la croisée de la pop et de l’avant-garde.

Pas étonnant que son premier opus ‘Jesus Jazz’ se situe volontairement entre l’Ep et le concept album :

« J’ai écrit et composé Jesus Jazz comme un livre pour enfants. C’est une histoire avec beaucoup d’images, des thèmes simples tels que la joie, l’éveil ou la mort. Cela pose des questions, sans jamais apporter aucune réponse. J’aime à penser qu’un enfant pourrait écouter cette musique, et ressentir les émotions qu’elle développe simplement grâce aux textures, aux motifs ou même à la phonétique. Une sorte de conte digital qui ferait un peu peur. »

Le résultat sonne comme un opéra futuriste, à la fois lugubre et solaire, dans lequel le personnage principal chercherait des réponses à la finitude à travers les chemins éclairés de la musique. Une musique dramatique et terriblement joueuse… Dans le monde de Jazzboy, les ombres dansent joyeusement dans la lumière.

À découvrir sur

Itunes Spotify Deezer Soundcloud