Renart

MAISON DE DISQUE
Cracki Records
ORIGINAIRE DE
Paris, France
CONTACT BOOKING
alix@pedrobooking.fr

“Haro, Haro ! Au Renart, au voleur !”

C’est en 2010 que le jeune professeur Renart commence ses recherches musicales en publiant son premier morceau « Voyage Chromatique”. Même si celui-ci lui confère déjà une certaine aura, c’est principalement en animant des après-midi aquagym à la piscine municipale de Lomme qu’il subvient à ses besoins. C’est alors qu’il est repéré par le département des Sciences Occultes de la Sorbonne. S’ensuit de prolixes années de formation où il se découvre une passion pour les langues anciennes et la scolastique, rendant son parcours pour le moins atypique.

L’univers du goupil, entre fabliaux du Moyen-âge et machineries futuristes plonge l’auditeur dans un voyage synthétique teinté de légendes antiques. Renart tisse des atmosphères mélodiques et mélancoliques, véritables contes invitant les auditeurs à laisser libre court à leurs pérégrinations intérieures. À la croisée des musiques répétitives, du rock psychédélique des années 70 et des pionniers de la Techno moderne, Renart façonne de puissants rythmes lancinants et aiguise ses prochaines mélodies dans les fumées odorifères de son château de Malpertuis.

C’est en étant sincère qu’on ruse le mieux !

Après diverses publications préliminaires sur Dawn Records, Fragrant Harbour, Cracki Records ou encore Versatile, Renart nous présente enfin le résultat des ses recherches et explorations avec un nouveau postulat sonore : “Fragments Séquencés », son premier album qui verra le jour en Octobre 2017 sur Cracki Records.

Fruit d’un long cheminement, cet album est pensé comme une suite de petits récits. Chaque morceau en est un épisode fantastique à l’instar de celui de Singifus Pontifex, personnage mythique mi-homme mi-singe ayant conquis,avec une poignée de fidèle, une exoplanète gigantesque. Si le chef de guerre avait suscité dans un premier temps l’espoir des habitants du système extrasolaire, il s’était ensuite avéré être un tyran débonnaire dont la cruauté s’était illustrée au cours du siège de Salusa Secondus.

Pour composer ce disque, le Professeur Renart utilise diverses sources archéologiques : des enregistrements de “Cyber-moineaux”, créatures vivantes ayant des facultés digitales; des fragments de partitions mis au jour il y a peu sur Kepler-22b qu’il réinterprète librement ou encore des témoignages sur les chants dévotionnels entonnés au cours du culte de la Vouivre.

Reconnu pour son travail de producteur, c’est surtout sur scène qu’il a fait ses preuves ces dernières années. Son live puissant et efficace ne cesse de convaincre et d’attirer les initiés dans les salles de France et de Navarre. C’est là dans les brumes de la nuit et avec son énergie singulière, que l’éminent professeur présente régulièrement ses dernières inventions. En témoigne l’Acid Trap directement inspiré de ses activités au Schnell Institute, laboratoire clandestin installé dans le nord de Paris et qui a pour but la promotion des musiques involontaires.

Que ce soit en live ou sur disque, l’univers onirique de Renart transporte le public à ses côtés. Entre recherches solitaires et performances électroniques acclamées, le rusé ne cesse de nous surprendre.

« Renart, tantôt ermite tantôt prélat, est-ce bien spirituel ? »

 

À découvrir sur

Itunes Spotify Deezer Discogs Soundcloud Bandcamp Juno